Les conducteurs et conductrices d'autobus scolaires

Ils sont plus de 10 000 à parcourir un million de kilomètres et à transporter près de 523 000 élèves chaque jour, partout en province.

Conduire un autobus scolaire demande des habiletés particulières. En tant que principaux intervenants auprès des élèves, les conducteurs et conductrices d’autobus scolaires doivent posséder les compétences et les permis nécessaires à la conduite d’un véhicule scolaire. Ils doivent notamment :

  • suivre une formation de 15 heures afin d’obtenir le certificat de compétence obligatoire pour les conducteurs et conductrices d’autobus scolaires;
  • démontrer qu’ils n’ont aucun antécédent judiciaire en lien avec le métier de conducteur ou de conductrice d’autobus scolaire.

Le conducteur ou la conductrice a de nombreuses responsabilités. En plus d’effectuer plusieurs parcours par jour avec un véhicule rempli d’écoliers. Il doit :

  • effectuer la vérification avant départ du véhicule;
  • voir à la sécurité des passagers à l’intérieur et à l’extérieur de l’autobus;
  • faire respecter la discipline;
  • respecter un trajet et un horaire préétablis par la commission scolaire.

Au-delà de ces exigences réglementaires de base, il est essentiel pour conduire un véhicule scolaire :

  • d’aimer les enfants;
  • de pouvoir mettre en priorité la sécurité de ses passagers;
  • d’être passionné par la conduite de véhicule routier;
  • de connaître les lois et règlements qui affectent la conduite de ce type de véhicules et en particulier le Code de la sécurité routière;
  • de vouloir contribuer à l’avenir des jeunes et être impliqué dans sa communauté.